Les activités menant à la gestion intégrales des risques ont souvent été présentées sous la forme d'un cycle (cf. en haut à droite dans l'image ci-dessous). D'un point de vue théorique cette approche est tout à fait valable. Cependant, dans la pratique, il est préférable de présenter cela de façon linéaire, comme les actions qui sont réellement faite. Cette démacrche est ponctuée de documents décrivant cette gestion intégrale, documents servant à disséminer au travers du plus grand nombre quel est le concept retenu.

La protection de la population (y compris sont cadre de vie environnemento-socio-économique) reste le point focal de la gestion du risque. Mais l'environnement est changeant (à diverses échelles) implique une gestion au jour le jour pour maintenir le status de la population au plus haut degré de protection. En s'appuyant sur le concept de gestion intégrale du risque développé avant la répétition d'un événement, la gestion au jour le jour permet une adaptation (au meilleur coût) de la stratégie de protection de la population.

En bas de la page des slides en anglais présentent le concept de gestion intégrale des risques aboutissant à la mise en place d'un système de early warning selon le programme cadre de Sendaï.

IRM 2015